musica

festival international de musiques d'aujourd'hui

édition
2015

La Métamorphose

Opéra

vendredi 25 septembre 20 h 30
n° 20 Cité de la musique et de la danse

Du célèbre texte de Franz Kafka, le compositeur tire une inquiétante hybridation entre le vocal, l’instrumental et l’électronique. Le troisième opéra de Michaël Levinas trouve avec Le Balcon et le metteur en scène vidéaste Nieto une nouvelle réalisation. 

Michaël Levinas entretient une intimité prolixe avec la littérature, à laquelle il a puisé la force de ses sujets d’opéra, et une curiosité sans limite pour l’électronique musicale qui lui offre une sorte de prolongement à l’exercice lyrique. Go-gol (créé à Musica en 1996), Les Nègres (d’après Jean Genet - 2004, à l’opéra de Lyon) et La Métamorphose (2011, à l’opéra de Lille) font tous appel à un dispositif conçu à l’Ircam, seul le récent Petit Prince créé en 2014 à Lausanne faisant exception à cette règle.

« Dans La Métamorphose, la polyphonie vient essentiellement de la voix démultipliée de Gregor et cette démultiplication est autant instrumentale qu’électronique. Le chant – émouvant ô combien – de Gregor est un choral, sa voix est intermédiaire, ni la sienne seule, ni une pluralité identifiable. La voix de Gregor participe d’une singularité inaudible – un monstrueux bien au-delà de l’hybride – pour son entourage qui le conduit à mourir (par décence ? par abandon de ses proches ?) » écrivait son éditeur, Benoît Walther, après la création lilloise.

Dans la nouvelle version de 2015, c’est le contreténor Rodrigo Ferreira qui offre sa voix à cette métamorphose spectaculaire. Une diffraction multiple qu’accompagne la création de Nieto, artiste visuel colombien volontiers provocateur, installé à Paris depuis le début des années 2000. « Malgré Gregor et Kafka nous mettons La Métamorphose en scène, tel un père qui décortique une crevette vivante à table. Mais malheur ! On a oublié nos bavoirs et maintenant notre conscience est éclaboussée par cette substance. » (Nieto)

Les musiciens du Balcon et la troupe vocale réunie autour de cette nouvelle production sont les ardents défenseurs de cette macabre et folle cérémonie. 

____

Rencontre autour de La Métamorphose, samedi 26 septembre à 12h30 (BNU de Strasbourg).


  • La Métamorphose (2011) / 1h15

    Précédée de Je, Tu, Il prologue sur un texte de Valère Novarina

    Nouvelle production (juin 2015)


    Livret, adaptation de La Métamorphose (1915) de Franz Kafka par Emmanuel Moses, Benoit Meudic et Michaël Levinas d'après la traduction de Claude David © Editions Gallimard


— Fin du spectacle à 21 h 50 —

  • Coproduction Le Balcon / Ircam-Centre Pompidou - Production déléguée Le Balcon
  • Avec le soutien de la Fondation Orange, la Fondation Singer-Polignac, l’Adami, la DRAC d'Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, le Fonds de Création Lyrique de la SACD, l’Arcadi et l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet
  • Partenaires : Stink, Compagnie DCA-Philippe Decouflé, CDN Montreuil, Gaîté Lyrique, DPA, Areitec, Sennheiser, Tapages et Nocturnes
  • Avec le soutien de la SACD

Dans la même journée

18 h 30
n° 19 Salle de la Bourse

GrauSchumacher Piano Duo

11 h 00
n° 105 Conservatoire de Strasbourg

Cours théorique par Hanspeter Kyburz