Gürzenich-Orchester Köln
programme (PDF)

C’est avec le Gürzenich-Orchester Köln, dont il assure depuis 2015 la direction artistique, que François-Xavier Roth revient cette année à Musica ; il y donnera la création française de Ring (2016), premier volet de la trilogie composée par Philippe Manoury à l’occasion de sa résidence à Cologne. Créé en 1898 par ce même orchestre, le Don Quichotte de Richard Strauss sera ici repris avec l’altiste Nathan Braude, 2e prix à 20 ans du concours Johannes Brahms de Pörtschach, et le violoncelliste Edgar Moreau, 2e Prix à 17 ans du Concours Tchaïkovski de Moscou. Une orchestration flamboyante de Philippe Manoury permettra, enfin, de (re)découvrir Rêve, œuvre méconnue du jeune Debussy.

« Toute ma vie de compositeur, j’ai voulu aller vers l’orchestre », affirme Philippe Manoury – qui confesse volontiers à cet égard son goût pour Wagner, Mahler et Strauss. La virtuosité orchestrale dont ce dernier fait preuve s’exprime d’ailleurs pleinement dans son burlesque Don Quichotte, dont la forme à variations juxtapose les écritures les plus inventives pour narrer les aventures du héros (incarné par le violoncelle solo), flanqué de son fidèle Sancho Panza (joué par l’alto).

Debussy, dans ses œuvres tardives, sut se déprendre de ce modèle romantique – dont sa Première suite d’orchestre (1882-84), toutefois, marque d’abord l’adoption. L’œuvre connaît deux versions, toutes deux récemment exhumées : l’une pour piano à quatre mains, l’autre pour orchestre.
Mais il manque à celle-ci l’orchestration du troisième mouvement, « Rêve » : François-Xavier Roth, qui a créé cette version avec Les Siècles, a demandé à Philippe Manoury de combler cette lacune. Le compositeur s’y est employé, en s’attachant à faire autant entendre l’héritage wagnérien manifesté par cette pièce que la promesse qu’elle fait du Debussy à venir.

C’est ainsi conscient de l’histoire de l’orchestre que Manoury s’est de longue date appliqué à imaginer pour lui des situations nouvelles. Soucieux de repenser les hiérarchies instrumentales, d’adapter le son orchestral aux lieux dans lesquels il est fabriqué (d’où le titre d’In situ, 2e volet de la Trilogie Köln, donné en création à Musica en 2014) et de réenvisager le rituel du concert philharmonique, il propose dans Ring (première pièce de la Trilogie Köln, mais composée après In situ) de spatialiser l’ensemble et d’intégrer la musique à la salle au point de fondre la première aux rumeurs accompagnant l’entrée du public. Celui de Strasbourg connaîtra ainsi une expérience bien différente de ce qu’a pu vivre celui de Cologne.
_
Ouverture officielle du festival parrainée
par le ministère de la Culture – DRAC Grand Est, la Ville de Strasbourg, la Région Grand Est et le Conseil Départemental du Bas-Rhin


Coréalisation Gürzenich-Orchester Köln, Festival Musica


Dans le cadre de l’exposition « Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930 » / Les Musées de la Ville de Strasbourg

En partenariat avec France Musique

Avec le soutien de Ernst von Siemens Musikstiftung

Gürzenich-Orchester Köln


Philippe Manoury
Ring (2016) / 36’

1er volet du triptyque Trilogie Köln

création française
Claude Debussy , Philippe Manoury

orchestration originale de Claude Debussy complétée par Philippe Manoury

Richard Strauss
Don Quichotte opus 35 (1897) / 40’

« Variations fantastiques sur un thème à caractère chevaleresque »
Poème symphonique pour violoncelle, alto et grand orchestre


Fin de la manifestation à 21h10

Coréalisation Gürzenich-Orchester Köln, Festival Musica


Dans le cadre de l’exposition « Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930 » / Les Musées de la Ville de Strasbourg

En partenariat avec France Musique

Avec le soutien de Ernst von Siemens Musikstiftung