Les Métaboles
programme (PDF)

Jeune mais déjà considéré comme un acteur important du paysage musical français, l’ensemble vocal Les Métaboles interprète des œuvres sacrées composées par des musiciens de l’ex-bloc soviétique, dont l’illustre Arvo Pärt.

Qui aurait pu imaginer, il y a 30 ans, que les cinéastes américains s’enticheraient un jour de la musique d’un compositeur mystique estonien ? De There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson à Gerry de Gus Van Sant, en passant par Farenheit 9/11 de Michael Moore et Little Odessa de James Gray, pas moins de cent longs-métrages hollywoodiens ont permis à la musique d’Arvo Pärt de dépasser le cercle des amateurs de musique contemporaine et il est probable que le concert des Métaboles attire, lui aussi, un public de novices à Musica.

Créé en 2010 par Léo Warynski, chef formé par François-Xavier Roth et Pierre Cao, cet ensemble a emprunté son nom à une œuvre d’Henri Dutilleux pour dire sa volonté de se transformer au gré des répertoires, afin de les servir au mieux. Dès son premier disque pour chœur a cappella, intitulé Mysterious Nativity, Les Métaboles n’en a pas moins affirmé une grande affinité avec les compositeurs de l’ex-bloc soviétique dont Alfred Schnittke, le musicien « polystylistique ».

En plus des œuvres d’Arvo Pärt et d’Alfred Schnittke, le programme fait la part belle à la musique de Dimitri Tchesnokov, pianiste et compositeur franco-russe, avec lequel l’ensemble collabore étroitement et dont il a créé plusieurs œuvres dont son Ave Verum Corpus.

Ce concert qui bénéficie de la participation de l’organiste Denis Comtet, permet de découvrir également des pièces de Georgy Sviridov, un compositeur qui connut la gloire en Union Soviétique avec sa musique plongeant dans les racines de la musique russe.


L’Église protestante Saint Pierre le Jeune accueille Musica