eRikm / ElectroA
programme (PDF)

Musicien improvisateur, compositeur et plasticien français, né à Mulhouse et basé à Marseille, eRikm étend son terrain d’expérimentation artistique sur les scènes internationales. Attentif au maintien de la fusion entre pensée, instinct et sensibilité, il ose la simultanéité des pratiques et la mise en tension de différents modes de composition.

Guitariste, virtuose des platines et des arts sonores, eRikm prend le risque d’échapper à toute tentative de catégorisation hâtive. Son processus créatif ne cesse jamais de traiter les matières sonores comme un organisme vivant, en mutation permanente, exposé au risque de l’accident comme à celui du ravissement et de l’unisson. Au fil du temps, les rencontres et collaborations s’imposent naturellement : Luc Ferrari, Christian Marclay, Mathilde Monnier, Jérôme Noetinger, F.M. Einheit…

Depuis 1997, seul ou accompagné, eRikm participe à différents projets en concert ou conçoit des œuvres spécifiques, transversales, pour des espaces et des commandes (discographiques, radiophoniques, installations, vidéos...) Parallèlement, des fragments plus personnels continuent à s’assembler pour construire, notamment à partir de quelques-uns de ses arts premiers (photographies, dessins, objets plastiques, vidéo), une vision kaléidoscopique singulière. Au final, tout son travail résonne de ses recherches en bordure des sciences et d’une poésie curieuse du monde.

En 2016, ses projets incluent une création avec Aurélia Ivan au Festival Extension et une création avec Colin Dunne. Ses derniers CD Doubse Hystérie et Pavillon du Lac sont sortis cette année.

Les sons et les matériaux sonores utilisés pour ElectroA sont issus des récents travaux qu’il a composés. Le réemploi de ces objets sonores dans l’intervalle d’une improvisation libre aboutit à une composition jouée en temps réel. Délaissant volontairement les vinyles, eRikm fusionne sons électroniques et de synthèses, sons anecdotiques et instrumentaux en un seul flux.

Matière sonore pré-narrative, nourrie d’urgence, comme si abandonner le geste du platiniste l’obligeait à puiser la musique à la seule source de la pensée.

Une belle fin de soirée sous haute tension électrique et électronique !

Rencontre autour des musiques électroacoustiques
jeudi 22 septembre à 12h30
Auditorium de la BNU de Strasbourg

eRikm
ElectroA / 50’

    Platiniste, musique électroacoustique improvisée
  • eRikm