Jeunes talents, Quatuor Adastra
programme (PDF)

Formé en 2013 au sein de l’Académie supérieure de musique de la HEAR et suivi par les quatuors Parisii, Manfred, Debussy et Danel, le Quatuor Adastra s’est fait remarquer par son vaste répertoire et son éclectisme ainsi que par des expériences originales menées avec le monde du jazz, du théâtre et de l’art contemporain. En 2015, la formation devient boursière du Festival et Académie Musique à Flaine, intègre la prestigieuse classe du Quatuor Debussy et se produit aussitôt avec celui-ci en octuor à Lyon. Son professionnalisme, la beauté de ses sonorités et son engagement déjà loués par la critique, feront effet dans ce programme qui couvre l’histoire récente de la musique de Webern à Diana Soh.

Six Bagatelles opus 9 de Webern, qui datent du début des années 1910, est une œuvre sérielle avant l’heure puisque basée sur l’énonciation pure et dure des douze sons de la gamme chromatique que l’élève de Schoenberg enrichit en diversifiant les modes de jeux.

Tout aussi concentrée est la musique du hongrois György Kurtág dont le Quatuor opus 1 traduit l’influence de Bartók autant que de Messiaen, Boulez et Stockhausen, tous découverts durant sa formation parisienne.

Changement radical de perspective avec le Quatuor n°3 de Pascal Dusapin, qui tente de produire du déséquilibre par la symétrie même de ses quatre mouvements.

Diana Soh est une jeune compositrice singapourienne dont les Adastra interprètent [Ro]ob[ta]ject[tion], une œuvre de 2009 composée de deux parties : la principale intitulée [Ro]ob[ta]ject[tion] ainsi qu’une plus courte, Epi[Inter]lo[lude]gue, qu’elle a ajoutée lors de la révision.

Violon, Julien Moquet, Émilie Gallet
Alto, Marion Abeilhou
Violoncelle, David Poro


L’Église réformée du Bouclier accueille Musica
En partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg et la Haute école des arts du Rhin (HEAR)

L’Église réformée du Bouclier accueille Musica
En partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg et la Haute école des arts du Rhin (HEAR)