Jeunes talents, compositeurs
programme (PDF)

Le premier des cinq concerts que Musica consacre en 2015 aux Jeunes talents illustre les travaux
de compositeurs étudiant dans la classe de Philippe Manoury à la Haute école des arts du Rhin, ou au Conservatoire de Strasbourg, interprétés par un ensemble instrumental issu de ces deux établissements.
Un premier rendez-vous sous le signe de la découverte !

Ces deux écoles offrent un riche parcours d’apprentissage professionnel aux jeunes musiciens et compositeurs, doublé d’une véritable politique d’échanges européens et internationaux.

Sous la direction experte d’Armand Angster, les jeunes instrumentistes réunis au sein d’un ensemble ad hoc, donneront en première audition les partitions de trois des plus brillants élèves de la classe de composition.

Daphné Hejebri est la benjamine de ce trio. Âgée de vingt ans à peine, elle a débuté la composition il y a cinq ans déjà, dans la classe d’Arnaud Petit au Conservatoire de Grenoble, avant de rejoindre – diplôme en poche – Strasbourg pour y poursuivre son cursus. « Phases s’inscrit, dit-elle, dans le champ d’expérimentation des différentes perceptions du temps ».

Javier Muñoz Bravo, né au Chili en 1982, a comparativement un parcours déjà bien établi, débuté à Santiago et poursuivi à Strasbourg, d’abord avec Mark Andre puis avec Philippe Manoury et Annette Schlünz, enfin dans la classe d’électroacoustique de Tom Mays. La nuit cyclique... a aussi le temps au cœur de sa réflexion ; la pièce est servie par un saxophone et un dispositif électroacoustique.

Clara Olivares, née à Strasbourg en 1993, a étudié le piano puis la composition, d’abord avec Mark Andre puis avec Annette Schlünz et Philippe Manoury. Son travail de composition est, dit-elle, influencé par sa double culture franco-espagnole. Sa pièce V.I.T.R.I.O.L. (Visita Interiora Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem) pour ensemble et électronique en temps réel, est conçue comme un chemin initiatique.


En partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg et la Haute école des arts du Rhin (HEAR)
Avec le soutien de la Fondation Jean-Luc Lagardère