Orchestre symphonique de Bamberg
programme (PDF)

Le troisième volet du portrait consacré à Ond_ř_ej Adámek et la création mondiale du concerto pour quatuor à cordes et orchestre de Michael Jarrell sont, avec la suite d’Alban Berg, au programme du formidable Orchestre de Bamberg dirigé par Jonathan Nott.

« Ambassadeur de la Bavière dans le monde », l’Orchestre symphonique de Bamberg jouit d’une réputation extraordinaire qui l’a mené dans plus de 500 villes à travers le monde. Jonathan Nott, directeur musical de l’Ensemble intercontemporain de 1995 à 2000, est son chef principal depuis 2000 et l’a dirigé plus de 500 fois ; il poursuit ainsi une longue tradition établie par ses prédécesseurs et de prestigieux chefs invités. C’est autant grâce à sa fidélité envers l’Orchestre symphonique de Bamberg que grâce à son parcours personnel, que Jonathan Nott peut donner avec le même à-propos les œuvres les plus récentes et le répertoire germanique emblématique de la modernité comme la suite de Lulu. Erich Kleiber en suggéra l’écriture à Alban Berg pour mieux diffuser son opéra alors inachevé et la créa à Berlin en 1934. La suite réorganise différents moments de l’opéra dont le lied de Lulu et la mort de la comtesse Geschwitz confiés dans ce contexte à une seule voix de soprano.

La première audition d’Endless Steps d’Ondrˇej Adámek a été donnée en 2008 au Festival de Lucerne sous la direction de Pierre Boulez qui a accompagné le jeune compositeur dans son écriture, des premières esquisses jusqu’à la création. Adámek évoque volontiers le bénéfice qu’il a tiré de cette rencontre. Dans cette cinquième partition pour orchestre, l’une de ses premières commandes, il croise un double processus de montée et de descente de manière à créer un maximum de confusion acoustique aux couleurs et orchestrations très diverses.

Sous l’impulsion infatigable du Quatuor Arditti, qui a initié depuis quelques années un véritable répertoire avec orchestre et qui fête cette année ses quarante ans, Michael Jarrell, l’un des plus brillants et fidèles compagnons du festival, créera avec Jonathan Nott son concerto pour quatuor à cordes, commande conjointe de l’Orchestre de Lucerne, du Bamberger Symphoniker et de Musica.