Quartett
programme (PDF)

Créé à La Scala de Milan au printemps 2011, le Quartett de Luca Francesconi, tiré de la pièce éponyme de Heiner Müller, recueille un formidable succès international. La Casa da Música de Porto en offre une nouvelle version semi-scénique que Musica présente en création française.

Réécriture des fameuses Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, la pièce de Heiner Müller réduit à deux le nombre des protagonistes : Merteuil et Valmont qui prennent aussi les traits de Mme de Tourvel et de Cécile de Volanges (d’où le titre Quartett) et échangent par ailleurs leurs identités. Mise en abîme des sentiments et de leur manipulation cynique par le biais du travestissement, le texte est depuis sa création en 1982 un des monstres du théâtre contemporain : Bob Wilson, Patrice Chéreau ou Michael Haneke l’ont mis en scène dans les années quatre-vingt, les plus grands acteurs de tous pays ont désiré affronter ces personnages complexes, cinglants, annonçant avec brutalité et crudité la fin d’un monde.

Le texte révèle – après celui de Laclos – la distance qui sépare le peuple d’une certaine élite, mais aussi l’impasse vers laquelle celle-ci se dirige inexorablement. Müller préconise de jouer la pièce dans un salon d’avant la révolution française ou dans un bunker d’après la troisième guerre mondiale. Le temps et le lieu sont toujours chez le dramaturge allemand des indications essentielles à la compréhension du sens.

La partition de Luca Francesconi – dont le livret opte pour l’anglais, dans la traduction et l’adaptation du compositeur – repose sur un dispositif instrumental, orchestral, choral et électronique généreux qui rend la psychologie complexe des rôles, de leur échangisme et de leurs fantasmes. Divisé en douze scènes précédées d’un prologue, l’opéra procède ainsi de l’écoute sélective d’un ensemble instrumental (interprété à Strasbourg par le Remix Ensemble) et d’un hors champ orchestral et choral enregistré et spatialisé (originellement interprété par l’Orchestre et le Chœur de La Scala, dans une salle séparée de la scène, et donc invisibles).

Allison Cook en sensuelle Marquise de Merteuil et Robin Adams en Vicomte de Valmont placide sont les deux solistes qui ont largement contribué au succès de l’ouvrage depuis sa création à la Scala de Milan. Leur engagement vocal et théâtral crédibilise avec force la musique de Luca Francesconi et le passage de Quartett du théâtre à l’opéra. On les retrouve à Strasbourg dirigés par le metteur en scène portugais Nuno Carinhas, actuel directeur du Théâtre National de Porto.


Production Casa da Música avec le soutien du Réseau Varèse En anglais surtitré en français


Luca Francesconi
Quartett (2010-11) / 1h20

    Réalisation de la bande du chœur et de l'orchestre de la Scala de Milan
  • Julien Aléonard
Remix Ensemble Casa da Música

Production Casa da Música avec le soutien du Réseau Varèse En anglais surtitré en français