Ictus
programme (PDF)

Il y a, chez les musiciens de l’ensemble belge Ictus, une ferveur particulière vis-à-vis des espaces sonores, un désir du dépassement et du croisement des pratiques musicales.

Wolfgang Mitterer, Francesco Filidei et Raphaël Cendo partagent – de manière toutefois très personnelle – une véritable appétence pour le son, le son exploré de l’intérieur, ses frictions et ses interactions en tant que matière avec les autres paramètres de la composition.

L’introduction de l’électronique live et de l’improvisation procède chez l’autrichien Mitterer d’une démarche de responsabilisation ultime des musiciens et d’une adaptation permanente avec les nouveaux outils de création. Chez l’italien Filidei, c’est la relation au politique, au poétique et au tragique qui apparaît comme un élément moteur ; chez le français Cendo, la recherche se situe plutôt dans les limites de la saturation acoustique et l’articulation entre le phrasé instrumental et une masse sonore brutale et volcanique. Les trois pièces au programme confrontent ces trois points de vue.


Avec le soutien de la Sacem
et du Consulat Général d'Autriche à Strasbourg

Avec le soutien de la Sacem
et du Consulat Général d'Autriche à Strasbourg