Académie Internationale de l'Ensemble Modern
programme (PDF)

Fondée en 2003, l’Académie Internationale de l’Ensemble Modern se déroule chaque année en Europe (notamment en Allemagne) mais aussi en Asie ou dans d’autres régions du monde. Elle est destinée à transmettre à de jeunes interprètes et compositeurs l’extraordinaire expérience acquise par l’ensemble depuis trente ans dans le domaine de la création.

Julien Bilodeau, né à Québec en 1974, étudie d’abord au Conservatoire de Montréal avec Serge Provost, puis avec Stockhausen (2003). Grâce à une bourse du Fonds Québécois pour la Recherche sur la Société et la Culture, il se perfectionne ensuite à Paris (Ircam et CCMIX) de 2004 à 2007. Il est actuellement doctorant à l’Université McGill sous la direction de John Rea.

Blai Soler, né à Barcelone en 1977, étudie dans sa ville natale puis au Royal College of Music et au King’s College à Londres, notamment avec George Benjamin. Il est également chef d’orchestre et a fondé le Blyth Ensemble.

Anthony Cheung, né à San Francisco en 1982, étudie le piano, l’improvisation et la composition (notamment avec Tristan Murail) à la Columbia University où il obtient un doctorat en 2010. Il a ensuite participé à de nombreuses académies dont le Centre Acanthes.

Márton Illés, né à Budapest en 1975, étudie le piano, la percussion et la composition en Hongrie, aux Musikhochschulen de Bâle, de Karlsruhe (avec Wolfgang Rihm) où il enseigne désormais. Il obtient différents prix ainsi que des bourses pour la Villa Massimo à Rome et pour la Fondation Heinrich Strobel à Freiburg.

Marko Nikodijevic, né à Subotica (Serbie) en 1980, étudie d’abord à Belgrade puis à Stuttgart (notamment avec Marco Stroppa) où il vit depuis 2003. Il obtient plusieurs prix et est régulièrement joué en Europe. Il développe son travail autour de la technologie, notamment des outils numériques et électroniques.


Avec le soutien de la Sacem