Rencontre autour de Iannis Xenakis

En marge du riche programme de concerts consacré à Iannis Xenakis, cette rencontre vient éclairer la personnalité du compositeur.

Dix ans après sa mort, Iannis Xenakis reste une figure à la fois impressionnante et controversée, un de ces artistes sans exemple et sans postérité comme il n’en existe qu’une poignée par siècle, toutes disciplines confondues. Compositeur, mathématicien, architecte, informaticien, Xenakis impressionne surtout par l’étrange alliage qu’il a su réaliser entre science et art, avec une ambition philosophique qui rappelle les penseurs de l’Antiquité et ceux de la Renaissance. Alliage aussi, dans le geste d’écriture musicale, de l’intellect et de l’expérience sonore, de l’utopie et de la réalité, du cosmos, de la nature et de l’humanité.

Les invités de cette rencontre autour de Xenakis ont été des proches de Iannis Xenakis : sa fille Mâkhi, le compositeur François-Bernard Mâche qui fut de ses intimes, Michel Tabachnik, qui assura au pupitre la création de nombreuses pages orchestrales de Xenakis durant plus de vingt ans. Tous trois confronteront à l’approche scientifique du musicologue Makis Solomos leurs témoignages sur l’homme, non moins fascinant que son œuvre, et sur l’artiste très singulier qu’aura été ce visionnaire.

Alain Surrans

Xenakis dans son atelier, Paris, vers 1987, D.R.


la Sacem