Ensemble de percussions
programme (PDF)

Les jeunes percussionnistes issus de la classe de Michel Cerutti abordent avec fraîcheur et enthousiasme le répertoire contemporain.

La percussion aura été, depuis notamment Dmitri Chostakovitch (Le Nez, 1927-28) et Edgard Varèse (Ionisation, 1929-31), un des instruments les plus novateurs du XXe siècle. Les partitions qui lui sont consacrées, dans la variété immense de ses possibilités, sont désormais innombrables.

Deux pièces solistes illustrent la diversité de compositions que peut susciter la percussion. Rebonds, spectaculaire solo divisé en deux parties distinctes, témoigne de la volonté de Xenakis de privilégier l’impact, de marquer l’auditeur par l’attitude presque primitive que le percussionniste doit trouver vis-à-vis de son instrument. À l’opposé, Short stories de Martin Matalon (né en 1958) qui requiert le plus civilisé des instruments de percussion, présente un clavier bien tempéré.

Les partitions de Philippe Schoeller et de Yann Robin, toutes deux commandées pour l’ensemble de percussion de l’Académie du Festival de Lucerne que dirige Michel Cerutti, font appel l’une et l’autre à un large ensemble de douze percussionnistes. Une lointaine référence, là aussi, à la version originale de Ionisation.


la Sacem
France 3 Alsace