À l’initiative de l’Université de Strasbourg, se tient pendant Musica le premier colloque international, en France, sur l’une des figures majeures de la musique du XXe siècle.

Bernd Alois Zimmermann est une des plus riches personnalités de la création musicale de l’après Seconde Guerre mondiale. Quand il se donne la mort en 1970, il laisse derrière lui une œuvre singulière et marquante.
Son unique et gigantesque opéra Les Soldats d’après la pièce de Jakob Lenz, et son fameux Requiem pour un jeune poète sont, notamment, deux chefs-d’œuvre incontournables, d’une ambition et d’une force expressive peu communes.

Pourtant, Zimmermann reste peu connu en France. Son nom est rarement associé aux avant-gardes emblématiques des années cinquante, son œuvre moins jouée que d’autres.

Strasbourg a accueilli sa musique régulièrement (en 1968, son Concerto pour violoncelle y fut créé par Ernest Bour) et Musica, dès les années quatre-vingt, l’a inscrit comme l’une des figures tutélaires du festival, une figure humaniste, plurielle, généreuse.

Ce colloque qui convie parmi les plus grands spécialistes de son œuvre (musicologues et interprètes) est l’occasion, quarante ans après sa mort, d’établir la véritable place de ce compositeur qui se définissait comme « un mélange typiquement rhénan de moine et de Dionysos ».

Réalisation et coordination, Pierre Michel, Université de Strasbourg, département de musique, Équipe de recherches « Approches contemporaines de la réflexion et de la création artistiques »
En collaboration avec l’Akademie der Künste de Berlin
Avec le soutien du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst),
Office Allemand d’Échanges Universitaires

Ce colloque est filmé et diffusé en direct par la chaîne de télévision de l'Université de Strasbourg. Lien du direct : http://www.canalc2.tv/direct.asp?idEvenement=536

Le colloque sera également retransmis en différé sur www.canalc2.tv


l'Université de Strasbourg

l'Université de Strasbourg