Chœur de la Radio Lettone
programme (PDF)

C’est l’un des meilleurs chœurs en Europe, issu à la fois de la longue tradition des pays baltes et de sa pratique engagée des répertoires contemporains. Une fantastique expérience de l’art vocal.

C’est l’un des meilleurs chœurs en Europe, issu à la fois de la longue tradition des pays baltes et de sa pratique engagée des répertoires contemporains. Une fantastique expérience de l’art vocal.

Sur un poème d’Attilio Bertolucci (1911-2000), Luca Francesconi a composé sa plus tragique et poignante partition : un « quasi » requiem en hommage au jeune garçon mort lors des manifestations anti-G8 de Gênes, précisément à l’âge du poète quand il écrivit Lasciami sanguinare, à vingt-trois ans.

Ce terme de « quasi » requiem, il s’applique aussi à Granum Sinapis que Pascal Dusapin dédia à la mémoire de sa mère. Commande du Festival Musica et de l’Œuvre Notre Dame, la première partie du triptyque pour chœur de Dusapin revient à Strasbourg onze ans après sa création, dans cette interprétation nouvelle.

Pour la première fois à Musica, on entendra en effet l’immense potentiel de ce chœur letton – dont une des pièces de prédilection est le chef-d’œuvre de Ligeti Lux aeterna. On découvrira aussi les créations de Ramunas Motiekaitis (né en 1976) et Martins Vilums (né en 1974), deux jeunes représentants de l’école de composition de Vilnius.

Chœur de la Radio Lettone


Ramūnas Motiekaitis
Symphonie de Septembre (2009) / 9’

Création Gaida Festival, Vilnius D’après le poème de Oscar Vladislas de Lubicz Milosz Symphonie de septembre ! extrait de Symphonies

Création
György Ligeti
Lux aeterna (1966) / 9’

Texte extrait de la Messe de Requiem

Pascal Dusapin
Granum Sinapis (1992-97) / 21’

Texte de Maître Eckhart extrait de Granum Sinapis

Mārtiņš Viļums

Commande Chœur de la Radio Lettone Texte extrait du conte celte anonyme The Fate of the Children of Lir

Création de la nouvelle version
Luca Francesconi
Let me Bleed (2001) / 23’

Texte de Attilio Bertolucci Lasciami sanguinare