Jean-Guihen Queyras
programme (PDF)

Soliste durant dix ans à l’Ensemble intercontemporain, le violoncelliste français mène une brillante carrière internationale. Ses choix éclectiques attestent de son formidable désir de musique.

Il fut jusqu’en 2001 membre de l’Ensemble intercontemporain, où il rencontra notamment Pierre Boulez – « Je lui dois une exigence de rigueur », dit-il – et acquit une parfaite connaissance de la musique contemporaine. Pour autant on le connaît aussi bien dans des répertoires classique, romantique et même baroque, puisqu’il pratique aussi sur instrument ancien et cordes en boyau (ses enregistrements avec le Freiburger Barockorchester ont récemment fait l’unanimité).

Professeur à la Musikhochschule de Stuttgart, animateur des Rencontres Musicales de Haute-Provence qui se tiennent chaque été à Forcalquier où il vécut enfant, Jean-Guihen Queyras est à l’origine de nombreuses créations : Fedele, Mantovani, Schoeller… lui ont composé un concerto, Kurtág ou Harvey ont répondu à son invitation d’écrire en « écho » aux Suites de Bach.

Jean-Guihen Queyras construit justement son concert autour de la Suite n°4. Avec l’exigence du perfectionniste et l’élégance d’un grand musicien, il répond à ce temps particulier, dominical et matinal, du festival : un pur moment de musique partagée.