WINSTON CHOI
programme (PDF)

Le jeune pianiste canadien, virtuose d’une nouvelle génération, introduit avec son récital les œuvres de deux compositeurs dont Musica souligne les parcours.

L’œuvre de György Kurtág (né en 1926) est fondée sur la concision, la brièveté, la précision du geste qui doit toujours correspondre à l’intention. Sa relation entre esthétique et pédagogie est à ce point étroite que, chez Kurtág, le pédagogue fait œuvre et la transmission est partie nécessaire de la musique. Les Játékok, Jeux réunis en plusieurs recueils pour piano, sont littéralement des micropartitions d’apprentissage, de difficultés variables – à comparer lointainement au Microcosmos de son compatriote Belá Bartók. Le grand nombre de pièces permet de composer librement son propre programme de concert. Winston Choi puise aux volumes VI et VII de ces subtiles et souvent espiègles miniatures.

Ayant enregistré deux disques consacrés à ses partitions, Winston Choi est familiarisé, depuis leur rencontre en 2003, avec l’œuvre pour piano déjà conséquente de Jacques Lenot (né en 1945). Cette relation entre le compositeur et l’interprète se poursuit aujourd’hui en riche entente musicale. Musique virtuose, à l’emprise sonore impressionnante, elle exige du soliste un engagement physique absolu et sans faille.