Les grands noms de la scène électro, ceux dont les univers sonores accostent régulièrement aux rivages contemporains sont à La Laiterie pour cette deuxième et riche Chambre électronique.

Les finlandais de Pan Sonic qui depuis les années quatre-vingt-dix ont envahi l’espace acoustique mondial de leurs pulses aux lenteurs boréales reviennent huit ans après leur première apparition cold-digitalisée à Strasbourg, enrichis de nombreuses expériences croisées, dont leurs brillantes collaborations avec Björk ou Alan Vega.

eRikm, artiste performer et platiniste virtuose, a de son côté multiplié les collaborations les plus fertiles. Avec des musiciens aussi différents que Christian Marclay, Luc Ferrari ou le groupe Voice Crack, mais aussi en remixant des musiques de Gérard Grisey avec l’Ensemble intercontemporain et en imaginant des improvisations électroniques pour la chorégraphe Mathilde Monnier. Il est l’un des plus brillants représentants d’une électro française élégante et radicale. Avec Laüse, il s’associe au platiniste Dieb 13 et à l’artiste vidéo Billy Roisz pour une exploration intimiste du disque vinyle, objet vénérable et recyclé des musiques actuelles.

Sébastien Roux, jeune informaticien, acousticien, musicien issu de l’Ircam – il a accompagné, entre autres compositeurs, Georges Aperghis et Yan Maresz dans leurs récents travaux – est l’auteur depuis plusieurs années d’expériences électro en solo ou en duo où il retraite des sons instrumentaux par des processus numériques afin de créer des « drones mélodiques, électroniques et organiques ». Sociétaire régulier des Nuits Électroniques de l’Ososphère, il est à cette occasion associé à la violoncelliste Séverine Ballon.


avec la complicité de La Laiterie Artefact et Quatre 4.0

avec la complicité de La Laiterie Artefact et Quatre 4.0