programme (PDF)

Après ses DW 12 cellular automata pour piano et avant son opéra Der Alte Vom Berge (Le Vieux de la Montagne), voici un deuxième rendez-vous avec la musique de Bernhard Lang. Ce concert présente une autre des nombreuses facettes de ce compositeur atypique, au parcours riche d’expériences où l’improvisation, la philosophie, la relation aux arts visuels ou au cinéma sont primordiales.

Avec la série des Schrift, c’est une plongée au cœur du système instrumental, au cœur de l’instrument, dans ses arêtes, comme si l’auditeur n’était plus face à la projection du son, mais qu’il se trouvait en scrutateur de sa construction, découvrant les outils. Musique aux essences radicales, elle se déroule en intégrant le geste de l’improvisation, la spontanéité digitale confrontée à la préméditation de l’écrit.

Les trois solistes sont, après leur virtuose introspection, réunis en trio afin d’explorer les concepts de « Différence » et de « Répétition » qui circulent dans une grande partie du travail de Lang : « Là où quelque chose se répète, il y a toujours des différences. Si on manipule en conscience les mécanismes de répétition, on peut développer de nouvelles structures et de nouvelles possibilités… ».


Theater Basel / Musica

Theater Basel / Musica