Jan Latham-Koenig, directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg de 1997 à 2003, est à l’initiative de la création de l’orchestre Young Janacek Philharmonic, qui rassemble de jeunes musiciens de différents pays d’Europe. Associés à seize chanteurs du Conservatoire de Strasbourg, ils viennent y présenter, en clôture de Musica 2006, une version concertante du premier opéra de Kaija Saariaho, L’Amour de loin version déjà éprouvée en 2005 à Beyrouth.
Créé au festival de Salzbourg en 2000, écrit sur un livret de l’écrivain libanais Amin Maalouf, l’opéra retrace le voyage de Jaufré Rudel, un des premiers grands troubadours du XIIe siècle, vers Clémence, comtesse de Tripoli. L’aimant, sur la foi des relations du Pèlerin, sans l’avoir jamais rencontrée, il meurt finalement dans ses bras à son arrivée à Tripoli. Clémence décide alors d’entrer au couvent.

Quête spirituelle, voire mystique, l’ouvrage se situe dans une modernité puisant à l’héritage debussyste. Il donne au genre un contour méditatif où les sentiments ne se vivent et ne se conçoivent qu’à distance.


Présenté dans le cadre de « francofffonies ! le festival francophone en France » est mis en œuvre par le Commissariat général, dont l’opérateur délégué est l’Association française d’action artistique, avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères - Ministère délégué à la Coopération, au Développement et à la Francophonie, du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du Ministère de l’Outre-Mer et du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Avec l’appui du Sénat et de l’Assemblée nationale. En partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie.


Présenté dans le cadre de « francofffonies ! le festival francophone en France » est mis en œuvre par le Commissariat général, dont l’opérateur délégué est l’Association française d’action artistique, avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères - Ministère délégué à la Coopération, au Développement et à la Francophonie, du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du Ministère de l’Outre-Mer et du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Avec l’appui du Sénat et de l’Assemblée nationale. En partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie.