programme (PDF)

Georges Aperghis, avec qui Musica a fixé un nouveau rendez-vous en 2006, aime déplacer ses terrains de jeu.
Bien que rompu à l’écriture vocale, la Wölfli Kantata est sa première partition pour chanteurs solistes et chœur a cappella. Elle s’inspire du travail textuel et pictural d’Adolf Wölfli, figure désarmante de l’art brut du début du XXe siècle, interné pendant près de trente cinq ans (jusqu’à sa mort en 1930) et auteur d’une production incroyable.
Aperghis propose de « développer certaines pulsions qui se trouvent dans l’œuvre de Wölfli (remplissage excessif et compulsif de l’espace, répétitions rituelles, détails agrandis inconsidérément, surchargés, détournés sans cesse de leur sens premier, polyphonies saturées…) tout en conservant une distance, une “harmonie” qui canalise ces débordements et proliférations ».
La cantate, construite en cinq mouvements, alterne parties à six voix solistes et parties avec chœur. Elle est une sorte de grand-messe, un hommage à celui qui aurait voulu se faire reconnaître en tant que
« Kompositeur » (« Componist », écrivait-il en allemand).


France Musique

France Musique