Nouvelle constellation orchestrale où la musique rencontre le poème. Le chœur et l’orchestre diaphanes de Benjamin traversent le rêve du Caliban de Shakespeare, la voix soliste d’Of Rewaking de Carter chante le réveil du monde. La vivacité lumineuse du dernier style d’un compositeur de quatre-vingt- dix-sept ans est ici défendue par l’un de ses plus fidèles interprètes, Heinz Holliger. Dernière incarnation du classicisme qui règne sur ce concert, les Métaboles de Dutilleux imposent leur dramaturgie sans voix ni parole, sans autre argument que le temps retrouvé de la mémoire.


SACEM
France Musiques