André Wilms
France


France

Acteur et metteur en scène, André Wilms signe dès la fin des années quatre-vingt ses propres mises en scène. Il monte ainsi La Conférence des oiseaux de Michaël Lévinas, Herzog Blaubarts de Béla Bartók, Le Château des Carpathes de Philippe Hersant, et pour le théâtre, La Philosophie dans le boudoir du Marquis de Sade (1997) ou Les Bacchantes d'Euripide (2005). Il s'intéresse tant au répertoire du XXe siècle qu’aux œuvres les plus récentes ; il met notamment en scène Medeamaterial de Heiner Müller (2000), Histoires de famille de Biljana Srbljanovic (2002) et L'Opéra de quat'sous de Bertold Brecht et Kurt Weill (2007).
André Wilms travaille, comme comédien, sous la direction de Klaus Michael Grüber, Jean-Pierre Vincent, André Engel, Jean Jourdheuil, Jean-François Peyret, Heiner Goebbels ou Michel Deutsch. Au cinéma, il joue notamment dans des films d’Aki Kaurismäki (La Vie de bohême, prix Félix 1993), Étienne Chatilliez, Michel Deville, François Dupeyron ou Laetitia Masson. Il joue également dans Eraritjaritjaka musée des phrases d’Elias Canetti, dans mise en scène de Heiner Goebbels (2004), L'amante anglaise de Marguerite Duras, dans une mise en scène de Marie-Louise Bischofberger (2009), ainsi que pour les films Ricky de François Ozon (2009) et Indélébile de Grégoire Vigneron (2009).

Photo A. Wilms et M. Jarrell à Strasbourg en 2010 de P. Stirnweiss

Mise à jour : juin 2010