Sonia Wieder-Atherton


Sonia Wieder-Atherton occupe une place à part dans le monde artistique.
Elle a toujours cherché à faire de la musique une langue ouverte au monde. C’est cette recherche qui l’a mené au fil du temps d’un répertoire à l’autre, de découverte en découverte, dans une exploration permanente.

Elle est l’interprète d’un large répertoire, autant en soliste qu’en musique de chambre. Dédicataire de nombreuses œuvres pour violoncelle, elle collabore avec de nombreux compositeurs contemporains (Pascal Dusapin, Georges Aperghis, Wolfgang Rihm…) dont elle devient l’interprète privilégiée. Son jeu, son style, sont immédiatement identifiables, et font d’elle une interprète rare. Elle joue en soliste sous la direction de nombreux chefs, avec entre autres, l’Orchestre National de France, le Philharmonique de Liège, le Philharmonique d’Israël, l’Orchestre Gulbenkian de Lisbonne, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, le Remix Ensemble, Les Siècles et Asko|Schönberg.
Parallèlement à cette carrière de concertiste, Sonia Wieder-Atherton est l’auteur de projets qui questionnent inlassablement la forme du concert et explorent l’union de différentes formes d’expressions artistiques : Chants juifs, cycle pour violoncelle et piano inspiré de l’art des hazan ; Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire ; Danses Nocturnes avec Charlotte Rampling, où se rencontrent les œuvres de Benjamin Britten et de Sylvia Plath ; Navire Night, de Marguerite Duras, avec Fanny Ardant.

Sonia Wieder-Atherton est lauréate de la Fondation Bernheim pour l’ensemble de son travail. Elle a étudié aux Conservatoires de Paris et de Moscou et elle est lauréate du Concours Rostropovitch. En 2015, elle est nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.