George Antheil
États-Unis (1900 - 1959)


États-Unis (1900-1959)

L'oeuvre de George Antheil, qui se nommait lui même "le mauvais garçon de la musique", se caractérise par une grande vitalité rythmique, une saveur harmonique et une vigueur mélodique. Né le 8 juillet 1900 à Trenton (New Jersey), il étudie sous la direction de Constantin Von Sternberg, Ernest Bloch et Clark Smith au Philadelphia Conservatory. En 1922, il part en Europe poursuivre sa carrière de pianiste concertiste, jouant nombre de ses oeuvres telles Mechanisms, Airplane Sonata et la Sonate Sauvage. Les émeutes qui accompagnaient souvent ses concerts accrurent sa notoriété. À Berlin, il rencontre Stravinsky qui influença énormément le style de ses compositions. La communauté artistique parisienne, avec Joyce, Pound, Yeats, Satie et Picasso, soutint George Antheil en tant que porte-parole musical de ses idées modernistes. Son principal succès demeure Ballet mécanique, véritable oeuvre de référence pour ensemble de percussions. Bouleversant les conventions dans un spectacle qui comportait des hélices d'avion, elle fit beaucoup de bruit lors de sa création américaine en 1927 au Carnegie Hall. Par la suite, George Antheil intègre des éléments néo-romantiques et néo-classiques. En 1936, il s'installe à Hollywood et commence à écrire des musiques de film. Les vingt dernières années de George Antheil furent très fertiles. En effet, il composa quatre symphonies ainsi que plusieurs opéras, dont l'oeuvre burlesque Volpone.

mise à jour: septembre 2002

Participations comme auteur