Francesco Filidei
Italie (1973)


« Musicien de la fugacité, du geste qui effleure, de la vibration légère qui sourd de chaque instrument/objet », écrit Michèle Tosi à l’occasion de la sortie en 2015 de l’ouvrage monographique Dans la peau du son que lui consacre l’Ensemble 2e2m. Francesco Filidei n'hésite pas à jouer avec la perception de l'auditeur, à proposer des sonorités inouïes et à détourner
les modes de jeu habituels des instruments. Ses recherches se portent tout particulièrement sur le son et l'absence de son, parfois aux confins du silence, du plus infime au plus tonitruant. Au cœur de ses recherches également, le temps : « Je sculpte et colore le temps, le découpe en segments. (…)
Je l'agence avec des signaux qui sont sons, silences, gestes, le tout attaché à la perception. »

Brillant organiste et compositeur, Francesco Filidei est diplômé du Conservatoire de Florence et du CNSMD de Paris. Il a complété sa formation lors de résidences à l'Académie Schloss Solitude, à la Casa de Velázquez et à la Villa Médicis. Ses œuvres sont interprétées par des formations renommées telles que les orchestres de la WDR, de la SWR, le RSO Wien, le Tokyo Philharmonic ou les ensembles musikFabrik, Klangforum Wien et Ensemble intercontemporain.

Il a enseigné la composition à Royaumont, à la Iowa University, à Takefu (Japon) ou encore aux Internationale Ferienkurse für Neue Musik Darmstadt en 2016. Après son premier opéra sur Giordano Bruno, il travaille avec le librettiste et metteur en scène Joël Pommerat à un nouvel opéra sur un texte de Zamiatine, L'Inondation, commandé par l’Opéra Comique, dont la création est prévue en 2019.