Gilbert Amy
France (1936)


Outre ses intenses activités d'interprète, de directeur artistique et de pédagogue, Gilbert Amy compose sans discontinuer depuis le milieu des années cinquante. Dans un catalogue riche en pièces instrumentales, la voix et le texte occupent une place toute particulière, depuis Œil de fumée en 1956 jusqu'à son opéra Le Premier Cercle, créé quarante ans plus tard à l'Opéra national de Lyon. L'orchestre est également au centre de sa réflexion sur le son et l'espace organisés, réflexion qu'il ne cesse d'approfondir ; Orchestrahl (1985-89) en est une illustration des plus ambitieuses.

Gilbert Amy étudie au Conservatoire de Paris où il est l'élève de Simone Plé-Caussade, Henriette Puig-Roget, Darius Milhaud et Olivier Messiaen. Il fait la connaissance de Pierre Boulez qui lui commande Mouvements, créée au Domaine musical en 1958.

En 1967, il succède à Pierre Boulez à la direction des concerts du Domaine musical jusqu'à la fin des activités de l'ensemble, en 1974. Parallèlement, Gilbert Amy mène une carrière de chef d'orchestre en France et à l'étranger. Il fonde en 1976 le Nouvel Orchestre philharmonique de Radio France, dont il sera le premier chef et le directeur artistique jusqu'en 1981. Parmi ses activités pédagogiques, il enseigne en 1982 la composition et l'analyse musicale à l'Université de Yale puis il est directeur du CNSMD de Lyon de 1984 à 2000.
Titulaire de nombreuses récompenses, il reçoit en 2004 le Prix Cino del Duca pour l'ensemble de son œuvre.