Benoit Montambault
Canada (1984)


Résidant actuellement en France, Benoit Montambault se définit comme un « artiste sonore ». Il a étudié la composition à l’Université de Montréal de 2005 à 2010 auprès de Michel Tétreault et Ana Sokolovic, puis a complété sa formation au CNSMD de Lyon, notamment en composition électroacoustique. Son travail a été présenté au Canada, en France, en Allemagne et au Japon. Benoit Montambault glane ses idées « comme on pourrait chasser des papillons à l'aide d'un filet » nous dit-il. Chaque nouveau projet est l’occasion pour lui de mettre à l’épreuve ses idées, de tester, d’expérimenter, de questionner le rôle de l’interprète, la performance, l’espace du concert.

Dans Stop Making Sense (2014), pièce écrite à l'initiative du percussionniste Galdric Subirana, il met en relation deux personnes (un musicien, un danseur) autour d'un seul et même instrument, un marimba modifié qui ne joue plus que des ré bémols. Parmi ses projets les plus récents, SR9TW, créé en 2015 aux Journées Grame à Lyon, est un spectacle écrit et réalisé conjointement avec Pierre Jodlowski pour le trio de percussions SR9. Ce projet remet en question la notion d'interprète musical en le confrontant à la réalité scénique. Dans la performance Vu que, peu importe, tu vas me demander pourquoi, work in progress collaboratif composé en 2015-16, il cherche à mettre à nu la composante affective existant entre le public et l'interprète. Il met ainsi en scène deux percussionnistes, l'un tentant de communiquer par la parole, les gestes et le regard et l'autre se voulant l'écho discret et muet du public.

Participations comme auteur