Selim Göncü
Turquie (1983)


Après avoir étudié à l’Académie de Musique Liszt, Selim Göncü devient l’élève de Reinhard Febel à l’Université Mozarteum de Salzburg, dont il sort diplômé en 2012 avec une spécialisation en musique électronique. Il a par ailleurs été assistant du département de composition du Mozarteum pendant deux ans.

Il a ensuite étudié à la Kunstuniversität de Graz (classe de Clemens Gadenstätter) et il poursuit actuellement ses études de composition en doctorat à l’Université de Berkeley, Californie, avec Franck Bedrossian et Ken Ueno. Il s’est en outre perfectionné lors de master classes auprès de Francesco Filidei, Beat Furrer, Philippe Leroux, Klaus Huber, Aaron Cassidy, Isabel Mundry et Dieter Ammann.
En 2011, il est professeur invité à l’Université des Beaux-Arts Mimar Sinan à Istanbul. Il est lauréat en 2013 du Firenze Suona Contemporanea, et il remporte un prix spécial aux rencontres Risuonanze. Il a participé au festival ManiFeste en 2016, où son œuvre dimINNUENDO est créée par l’Ensemble intercontemporain. Il est l’auteur d’articles sur l’art contemporain et l’opéra pour les magazines de musique classique Neofilarmoni et AKOB.

Ses projets actuels incluent un duo pour guitare électrique et accordéon pour des solistes de l’ensemble Cairn, une nouvelle œuvre pour l’Ensemble Proton Bern et un concerto pour piano et ensemble pour ECO Ensemble.