Louis Feuillade
France (1873 - 1925)


Réalisateur, scénariste, directeur artistique de Gaumont, Louis Feuillade est l’un des réalisateurs les plus prolifiques de l’histoire du cinéma français. Travailleur acharné, il a tourné pas moins de huit cents films (de tous métrages), dont une grande partie est malheureusement aujourd’hui perdue. Dès l'adolescence, il manifeste un goût profond pour la littérature et accumule les projets de drames, vaudevilles et poèmes. Il monte à Paris en 1898 et débute comme journaliste. À partir de 1905, il commence à vendre régulièrement des scénarios pour Gaumont et obtient bientôt de les mettre lui-même en scène. Il y fait la connaissance d’Alice Guy, la première femme réalisatrice de l'histoire du cinéma, grâce à qui il devient en 1907 directeur artistique de Gaumont – poste qu’il occupera jusqu’en 1918.

Chantre du cinéma de divertissement, il oscille entre le goût de la réalité prise sur le vif et celui de l'imaginaire et de la recherche esthétisante. En les plongeant au cœur même de la réalité quotidienne, Louis Feuillade sait rendre crédibles les personnages les plus invraisemblables et les situations les plus délirantes. Il aborde tous les genres : le burlesque, les mélodrames, le fantastique humoristique, l’anticipation, les films historiques et même des péplums qui traitent de la mythologie, de l’histoire sainte ou de l’époque romaine. Mais de son œuvre, on retient surtout les grands films à épisodes (Judex, Tih Minh, Barrabas) et les séries policières : son adaptation en 1913 du roman de Marcel Allain et Pierre Souvestre Fantômas est un succès phénoménal et deux ans après, Les Vampires marquera l'apogée de sa carrière.

Tombés dans l'oubli avec l'arrivée du parlant, ses films commencent à être réhabilités après la seconde guerre mondiale grâce à Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque Française. Ses films policiers ou à épisodes suscitent l'admiration des Surréalistes et de plusieurs générations de cinéastes comme Alain Resnais, François Truffaut, Jean-Luc Godard ou encore Luis Buñuel et bien d’autres encore, qui voient en lui le précurseur du réalisme poétique.

Participations comme auteur