Andrea Liberovici
Italie (1962)


Andrea Liberovici grandit à Venise dans une famille de musiciens. Il étudie la composition, le violon et l’alto au Conservatoire de Venise et de Turin, l’interprétation au Théâtre Stabile de Gêne et l’art du chant avec Cathy Berberian.
En 1996, il fonde avec Edoardo Sanguineti (poète et librettiste de Luciano Berio) le Teatro del Suono, consacré à l’expérimentation de nouveaux motifs des relations entre musique, poésie, scène et technologies de l’élaboration du son et du montage.

Andrea Liberovici articule sa recherche en partant du principe que l’ensemble de l’art en « mouvement » (cinéma, mot, geste, etc.) est généré par la musique et par ses principes constitutifs à savoir le rythme, le timbre, la mélodie et l’harmonie. Auteur des musiques, de la dramaturgie, des images et de la mise en scène, il voit en l’espace théâtral le lieu adapté pour conférer à ses œuvres multidisciplinaires cette homogénéité esthétique qui manque souvent aux projets analogues réalisés la plupart du temps à plusieurs mains.
Au cours de ces dix dernières années, Andrea Liberovici a collaboré fréquemment avec le Groupe Recherches Musicales de Paris, le Nouvel Ensemble Moderne dirigé par Lorraine Vaillancourt (Montréal), le Teatro Stabile de Gênes, le GMEM de Marseille, le STEIM de Amsterdam, La Fenice de Venise...

Sa musique et ses spectacles ont été présentés dans les grandes villes italiennes, ainsi qu’à New York, Paris, Genève, Athènes et Montréal. Dernièrement, Liberovici a réalisé des spectacles, des installations et des vidéos avec des artistes parmi les plus importants du paysage italien et international tels que Edoardo Sanguineti, Peter Greenaway, Achille Bonito Oliva, Aldo Nove, Judith Malina, Vittorio Gassman, Enrico ghezzi, Claudia Cardinale, Ivry Gitlis, Regina Carter, Helga Davis ou encore Yuri Bashmet et les Moscow Soloists.

Participations comme auteur