Mathieu Dubroca


Mathieu Dubroca étudie le basson au Conservatoire de Bordeaux. Passionné par la musique de chambre et la pratique orchestrale, il se retrouve très vite à l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine. Parallèlement à ses études instrumentales, il intègre la classe de chant d’Irène Jarsky en 1999.
Il se perfectionne ensuite à Paris auprès d’Alexandra Papadjiakou et obtient le prix de la ville de Paris en 2007. Il fait ses débuts dans Cosi fan tutte de Mozart et The Medium de Menotti, puis chante les rôles-titres d’Il ritorno d’Ulisse in patria de Monteverdi et de la création Orfeu de Jean-Claude Audouin à Bordeaux. Il fait ses débuts sur la scène parisienne au théâtre du Châtelet, dans Thaïs de Massenet avec l’Orchestre de Paris sous la baguette de Christoph Eschenbach.

En 2010, le Stadttheater de Koblenz l’invite à intégrer sa troupe pour la création allemande des Boulingrin de Georges Aperghis (rôle de M. Boulingrin) ainsi que pour incarner Garido dans La Navarraise de Jules Massenet. De retour en France, il est Belcore dans L’Elisir d’amore de Donizetti, Figaro dans Il Barbiere di Seviglia et Dandini dans La Cenerentola de Rossini sous la direction de Nicolas Simon.
En 2014, il travaille pour la première fois avec l’ensemble Le Balcon et crée sous la direction de Maxime Pascal le rôle du Narrateur dans La Nuit Aveugle de Santiago Diez Fischer. Cette saison, il sera notamment Le Roi Marc dans T+I, création de Morgan Jourdain et Nicolas Vial, Diane de Château-Lansac dans Le petit Duc de Charles Lecocq à l’Opéra de Reims, ou encore Énée dans Didon et Énée de Purcell au Théâtre Élisabéthain de Hardelot.