Jean-David Mehri
France (1994)


Jean-David Mehri étudie le violon ainsi que le chant, qui reste sa première passion et qu’il pratique de manière intensive en chorale, maîtrise, et comme soliste à l’Opéra du Capitole de Toulouse. Cherchant un nouveau moyen de s’exprimer après sa mue, il commence le clavecin et intègre la classe de composition de Guy Ferla au Conservatoire de Toulouse en tant qu'auditeur libre. Après son baccalauréat, il étudie la composition et obtient son prix de composition électroacoustique dans la classe de Bertrand Dubedout en 2015.

C'est guidé par son attrait pour l’électronique en temps réel, la création interactive et son envie de travailler avec différentes disciplines artistiques qu'il intègre le DNSPM de création et interprétation électroacoustique de la classe de Tom Mays à Strasbourg.

Il a déjà à son actif de nombreuses pièces instrumentales, que ce soit pour instrument seul (Fragments pour violoncelle), pour ensemble ou pour orchestre (Saturnations), des œuvres électroacoustiques (Lebnen créée au GMEA), mais aussi depuis peu des créations avec de la danse, du théâtre, de la performance ou encore des installations sonores interactives (exposition Echo du lieu, au CEAAC, Festival Avant-Première).