Lindsay Ammann
États-Unis


Dotée d’une voix riche de sons graves et sinistres comme d’un registre aigu solide, d’une présence scénique remarquable, la contralto Lindsay Ammann s’impose comme une force rayonnante du monde de l’opéra. Sa voix puissante et son timbre riche en font une interprète privilégiée des rôles dramatiques de Wagner et de Verdi.

Elle fera prochainement ses débuts au Washington National Opera dans le Ring de Wagner (mise en scène de Francesca Zambello), ainsi qu’au North Carolina Opera dans Madame Butterfly de Puccini. Elle s’est récemment produite sur les scènes de l’Aalto-Musiktheater d’Essen et de la Canadian Opera Company. Ces dernières années, on a pu l’entendre notamment sur les scènes du Lyric Opera of Chicago et du Metropolitan Opera.

Lindsay Ammann a participé aux programmes de résidence de jeunes artistes de l’opéra de Pittsburgh et de l’Opera Theatre of Saint Louis. Elle était récemment membre de l’ensemble du Staatsoper Stuttgart, où elle a notamment chanté dans Falstaff (Verdi), Eugène Onéguine (Tchaïkovski), la création de Peter Pan (Richard Ayres), Die Zauberflöte (Mozart), Der Fliegende Holländer et Götterdämmerung (Wagner).

Lindsay Ammann apprécie tout autant les œuvres de concert et a ainsi chanté dans le Requiem de Verdi, le Messie de Haendel, Elijah de Mendelssohn, la deuxième symphonie de Mahler ou la Petite messe solennelle de Rossini.