Stefano Busellato
Italie (1974)


Stefano Busellato s’est spécialisé en Sciences de la Culture à l’École Internationale de Hautes Études de Modène, et il est diplômé en Histoire de la Philosophie à l’Université de Macerata. Actuellement, il enseigne la philosophie contemporaine à l’Université de São Paulo (Brésil).

Il écrit, coordonne et traduit de nombreuses monographies, notamment Nietzsche e Bruno. Un incontro postumo (1999), Guarigioni, rinascite e metamorfosi. Studi su Goethe, Schopenhauer e Nietzsche (2010) ou encore Schopenhauer lettore di Spinoza (2015). Poète et auteur d'articles sur la poésie du XXe siècle, il a publié des recueils lyriques comme Tutto è bene quel che finisce (2004) et Chi non muore (2012). Pour Francesco Filidei, il a également écrit le livret de N.N. La morte dell’anarchico Serantini (2008), ainsi que le texte de Dormo molto amore (2013).