Wolfgang Mitterer
Autriche (1958)


Wolfgang Mitterer étudie à l’École supérieure de musique de Vienne en orgue et composition puis complète sa formation à l’Institut de Musique Électroacoustique de Stockholm. Prônant un investissement complet du musicien-interprète dans la création, il participe lui-même à des improvisations collectives. Il se produit régulièrement en récital ou avec ensemble dans des festivals et salles renommés, et reçoit des commandes des Wiener Festwochen, de Steirischer Herbst, de Wien Modern, de la WDR ou encore de Klangspuren Schwaz.

Virtuose des claviers et des dispositifs électroniques en tous genres, Wolfgang Mitterer élabore un style marqué par l’expérimentation, l’inattendu et les rencontres sonores surprenantes : bruits de scierie et d’orgue d’église, milliers de choristes et orchestres d’harmonie, D.J., pompiers et pelleteuses… Son écriture oscille entre composition structurée et forme ouverte, sans jamais être le fruit du hasard : « l’improvisation se superpose à des éléments préformés, la spontanéité agit en tant que correctif d’un processus mûri d’avance ». Riche de plusieurs centaines de compositions, son catalogue comprend aussi bien des œuvres électroacoustiques, musiques de film et des installations sonores que des opéras et des pièces pour orgue, ensemble ou orchestre.

Sa riche activité en 2018 est marquée notamment par la sortie du CD « 9in1 » en juin chez col legno ainsi que les créations de Multiphon X pour orgue, orchestre de chambre et électronique avec le WDR Sinfonieorchester de Cologne (direction Titus Engel) et de Restless pour deux pianos et électronique au Festival Présences de Radio France.