Philippe Nahon
France (1946)


Après des études d’art et de piano, encouragé par ses professeurs, Philippe Nahon se dirige vers la direction d’orchestre. Il étudie avec Louis Fourestier, Jean-Sébastien Béreau, Pierre Dervaux et Roberto Benzi, suit un stage avec Herbert Von Karajan. À vingt-huit ans, il apprend que Marius Constant, qui a créé l'ensemble Ars Nova, cherche un assistant. Commence alors une période d'enthousiasmantes découvertes de la création musicale contemporaine, du jazz et de l'improvisation, des happenings et du théâtre expérimental. Il rencontre Peter Brook, qui l'engagera définitivement sur la voie de l'exploration des infinies possibilités créatives qui peuvent s'inventer entre la musique d'aujourd'hui et le théâtre, la danse, le cirque...

Après une période de transition avec Marius Constant, Philippe Nahon devient, en 1987, directeur musical de l'ensemble Ars Nova. Passionné par son temps, on ne compte plus les œuvres qu'il a créées avec les auteurs qu'il aime. Propulsé par différents moteurs (« rencontrer », « surprendre », « transmettre »), il n’a de cesse de travailler à la découverte des artistes, à la diffusion de leurs œuvres et à leur rencontre avec le public.
Du théâtre musical à l’opéra en passant par la mise en scène de concert, il s'attache toujours à proposer la musique et le geste musical comme un acte théâtral. Lorsqu’il quitte la scène, Philippe Nahon aime à parcourir les routes de France et, particulièrement, celles de la Région Nouvelle Aquitaine pour transmettre au plus grand nombre sa passion pour la musique d’aujourd’hui et partager sa connaissance des répertoires et de la direction d’orchestre.
Philippe Nahon entend ouvrir de nouvelles voies dans la création musicale et la diffusion du répertoire d’aujourd’hui et de demain.
Il a par ailleurs été promu en 2016 au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.