Laura Aikin
États-Unis


Soprano de renommée mondiale, sollicitée par les plus grandes maisons d’opéra et salles de concert, Laura Aikin se distingue par sa présence scénique saisissante, sa « voix d’un délié, d’une précision, d’une virevolte aiguë stupéfiantes » (Chantal Cazaux, Avant-Scène Opéra) et son vaste répertoire, de la musique baroque aux œuvres les plus récentes.

Sa carrière l’a menée sur les scènes les plus prestigieuses, du Wiener Staatsoper à l’Opéra national de Paris, du Gran Teatre del Liceu de Barcelone à l’Oper Frankfurt en passant par le Metropolitan Opera de New York. Invitée régulière du Festival de Salzbourg, mais aussi des Wiener et Berliner Festwochen et du Festival de Lucerne, elle s’est produite sous la direction de chefs renommés : Claudio Abbado, Daniel Barenboim, Pierre Boulez, Sylvain Cambreling, Nikolaus Harnoncourt, Kent Nagano, Lorin Maazel, Zubin Mehta ou Riccardo Muti.

Elle a commencé sa carrière au sein de l’ensemble du Staatsoper Unter den Linden Berlin (1992-98) et a interprété des rôles majeurs tels que la Reine de la Nuit (Die Zauberflöte de Mozart), Amenaïde (Tancredi de Rossini), Sophie (Der Rosenkavalier de Strauss) ou encore Lulu (Berg), dont elle est considérée comme l’une des plus grandes interprètes. Ces dernières années, Laura Aikin s’est notamment produite avec succès dans Les Huguenots de Meyerbeer, Waiting for Miss Monroe de Robin de Raaff, Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein, la Quatrième symphonie de Mahler et Le Visage Nuptial de Pierre Boulez.

Parmi ses nombreux projets en 2014-15, citons une nouvelle production de Neither de Morton Feldman à l’Opéra de Berlin et à la Ruhrtriennale, Die Soldaten de Bernd Alois Zimmermann à la Scala de Milan et La Clemenza di Tito de Gluck au Theater an der Wien.