Alexis Descharmes


Sélectionné par le magazine Diapason pour représenter le violoncelle français avec une dizaine de collègues de sa génération, Alexis Descharmes est un ambassadeur actif de nombreux répertoires pour violoncelle. Il s’est formé au CNSMD de Paris dans les classes de Michel Strauss et de Philippe Muller avant d’intégrer en 1998 l'ensemble Court-circuit, au sein duquel il s'implique aux côtés de son directeur artistique Philippe Hurel.

Parallèlement, il collabore régulièrement avec l’Ircam et l’Ensemble intercontemporain. En 2006, il rejoint l'orchestre de l’Opéra national de Paris, tout en poursuivant une activité soutenue dans le répertoire actuel. Profondément engagé dans la création musicale, il est le dédicataire d’une cinquantaine d’œuvres contemporaines, concertantes ou solistes (Philippe Hurel, Kaija Saariaho, Ivan Fedele, Bruno Mantovani, Roger Reynolds, Frédéric Durieux, Martin Matalon…). Alexis Descharmes compte à son actif une cinquantaine d’enregistrements discographiques, en solo ou avec les ensembles Court-circuit et intercontemporain, avec lesquels il s'est produit dans une trentaine de pays.

Il a notamment enregistré, pour le label æon, l’œuvre pour violoncelle de Kaija Saariaho, de Franz Liszt (Diapason d’Or 2007), une sélection de Lieder de Schubert avec son fidèle partenaire Sébastien Vichard, l'œuvre pour violoncelle de Klaus Huber (Grand Prix de l'Académie Charles Cros), et plus récemment des albums monographiques consacrés à Roger Reynolds (mode records), Philippe Hurel (motus) et Ricardo Nillni (l’empreinte digitale).
En janvier 2016, Alexis Descharmes rejoint l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine, en qualité de violoncelle solo. Alexis Descharmes est sponsorisé par la maison D'Addario, fabriquant de cordes (USA).