Rodolphe Burger
France (1957)


Rodolphe Burger développe depuis ses débuts une carrière originale et un univers bien personnel, nourris de riches rencontres. Il crée au milieu des années quatre-vingt le collectif Dernière Bande qui deviendra en 1986 le groupe Kat Onoma, qu'il mènera au chant et à la guitare. Depuis, il ne cesse de multiplier les collaborations avec ses alter ego : des auteurs-compositeurs tels Alain Bashung pour Le Cantique des Cantiques ou Jacques Higelin pour les albums Amor Doloroso et Coup de foudre ; des instrumentistes exceptionnels, comme le guitariste James Blood Ulmer, le trompettiste Erik Truffaz ou ses complices de tournée, Julien Perraudeau et Alberto Malo ; sans oublier les chanteuses Françoise Hardy et Jeanne Balibar.

Mais Rodolphe Burger explore également des contrées extra-musicales dont les mots, les images et les gestes entrent en résonance avec son propre univers. Avec le poète Pierre Alferi, il compose des ciné-poèmes et offre une subtile bande-son à des séquences de cinéma muet ; avec la chorégraphe Mathilde Monnier, il réinvente les liens entre musique et danse ; avec Philippe Dupuy et Charles Berberian, il forge un spectaculaire concert dessiné.
Désirant faire partager son goût de l'aventure à un public varié, Rodolphe Burger a créé en 2001 le festival C'est dans la Vallée dans sa ville d'origine, Sainte-Marie-aux-Mines. Comme horizon naturel de ce cheminement, la Compagnie Rodolphe Burger, plateforme de création, de production et de diffusion née en 2009, prône le même esprit de liberté à destination d'un public de plus en plus large.

En 2014 à la Maison de la Poésie, lors d’un hommage à Jack Spicer, Rodolphe Burger et Philippe Poirier (guitariste et saxophoniste de Kat Onoma) reprennent les chansons de leur ancien album et décident d’en rééditer une sélection sur l’album Play Kat Onoma (2015, Dernière Bande), accompagnés de Julien Perraudeau.