Anthony Braxton
USA


Saxophone et clarinette
États-Unis

Interprète d’une inventivité sans limites, Anthony Braxton est, dans les années soixante, l’un des pères fondateurs du free jazz. Il est présent sur tous les fronts : en soliste, en petites formations, avec de grands ensembles de type big-bang et des collectifs d’improvisation.
Travaillant éléments rythmiques et texturaux, il les combine à diverses techniques compositionnelles expérimentales, de la notation graphique au sérialisme en passant par le multimédia. Son approche inspirée de compositeurs comme John Cage ou Karlheinz Stockhausen a fait de lui une figure controversée dans le milieu du jazz. Parallèlement à ces explorations, Anthony Braxton n’a cessé de se confronter à la tradition du jazz en interprétant des standards.
Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, Anthony Braxton compose et joue presque exclusivement ce qu’il appelle la « Ghost Trance Music ». Ce style introduit une impulsion régulière, un déploiement linéaire de caractère obsédant et répétitif, et met en œuvre l’exécution simultanée de plusieurs de ses morceaux, disposés en strates. Sa carrière d’enseignant est devenue progressivement aussi importante que son travail créatif, au Mills College de Californie et surtout à la prestigieuse Wesleyan University.

Mise à jour : juin 2010